Les abjurations massives à Lourmarin en 1685

Les abjurations massives à Lourmarin en 1685

 

Lourmarin, avec Mérindol, faisait partie des « deux têtes à abattre », selon la correspondance de l’intendant Morant à propos de la route des dragons dans la région. La terreur de la dragonnade a porté ses fruits ; les protestants de Lourmarin ont abjuré avant l’arrivée des dragons. Cette précipitation panique est décrite par le notaire de Lauris, M.Bosse : « Ils s’en allaient en foule à l’esglize pour faire leurs abjuration ayant appris que nous avions eu le logement, et leur empressement feust sy grand que le sieur vicaire feust d’obligation de faire fermer la porte de son esglize, ne pouvant pas  le contenir un sy grand nombre, ainsin que la chose feust assurée le lendemain par ledict sieur vicaire et autres personnes dignes de foi quy auroient esté tesmoins oculaires. »

Étant donné le grand nombre des abjurants, deux notaires ont été nécessaires : Joachim Chastroux et Jean Pacot. Celui-ci appartient à une famille protestante. Il a vraisemblablement déjà abjuré car, à ce moment-là, la législation interdit aux protestants d’exercer l’office notarial. Son épouse, Anne Tertian, elle, abjure le 21 octobre.

L’abjuration s’étale sur deux jours. L’énumération des abjurants laisse apparaître des groupes constitués précédés de la mention : « …. ont abjuré comme dessus et ont (n’ont pas) signé. » On note néanmoins quelques confusions ou erreurs de greffe.

La plus grande partie  des protestants ont abjuré les 21 et 22 octobre, mais cela se poursuivra dans une moindre mesure jusqu’au 5 novembre. Cela se passe dans l’église paroissiale devant le curé Honoré Drogoul. Seul un groupe de 6 personnes abjurera devant le vicaire général de l’archevêché, Louis Philippe. Ainsi qu’un malade, Pierre Goulin, qui n’a pu faire le déplacement. Parmi les familles connues, nous trouvons celle des Savournin. Nous y trouvons l’abjuration de Madeleine, qui, en 1678, avait épousé un catholique, Louis d’Albette devant le vicaire de Lourmarin Jean-Joseph Laugier. Ce mariage mixte lui permettait de garder sa foi réformée, mais les enfants devaient être élevés dans la religion catholique. Ils n’apparaissent d’ailleurs pas dans cet acte. Nous trouvons également Théophile Savournin, né en 1648, et ayant exercé la charge d’avocat à la Cour. Il est accompagné de son épouse, Claire d’Estienne de Chaussegros, fille de Gaspard, seigneur de Mimet. Les notables protestants locaux plus ou moins alliés à la petite noblesse provinciale, ont dans l’ensemble fait preuve de ténacité, contrairement à la haute noblesse qui a renoncé plus tôt à la foi réformée.

La précipitation et le grand nombre d’abjurants nous laissent facilement imaginer la confusion qui a pu régner pendant ces deux journées, autant chez les abjurants que chez les greffiers, chargés de noter tout cela ; et l’on sait combien les traces écrites sont importantes dans une région de droit romain comme l’est la Provence. Il y a des erreurs. Par exemple, Madeleine Ramasse, épouse de Daniel Cavalier, abjure le 22, l’acte est enregistré par le notaire Pacot. Le même jour, l’autre notaire, Chastroux, l’enregistre à nouveau, en compagnie  de son époux et de sa belle-mère, alors que ces deux derniers ont déjà été enregistrés la veille chez ce même notaire. Par conséquent, ils sont comptabilisés deux fois. Par-delà l’anecdote, cela doit nous inciter à relativiser le dénombrement et à prendre la quantification comme un ordre d’idée plutôt que comme un comptage précis.

À Lourmarin, 874 abjurants sont des lourmarinois. Parmi les étrangers, on note la présence de David Griot, marchand de Pragela en déplacement. Sa présence à Lourmarin atteste de la persistance des relations avec le passé vaudois des protestants de Lourmarin.

Environ 24% des abjurants signent. Les témoins sont peu nombreux, 21 personnes pour l’ensemble. À partir du 23 octobre, apparaissent des témoins dont les noms sont dans la longue liste des abjurants des jours précédents.

Voici la répartition des abjurations à Lourmarin en octobre et en novembre 1685.

Lourmarin

Lourmarin