Noblesse protestante provençale

Dans les familles citées, rares étaient celles totalement passées à la Réforme. Le plus souvent, il s’agissait seulement de branches huguenotes de familles restées catholiques. Leur conversion à la Réforme remonte à la deuxième moitié du XVIe siècle.
Au moment de la Révocation, certaines de ces branches réformées étaient déjà éteintes, les autres ont été contraintes à l’abjuration, voire au départ pour le Refuge.


Bibaud
(1594-1747)

Brun de Castellane
(1525-1709)

de Barbeyrac
(1553-1697)

de Baschi
(1591-1723)

de Cambis
(1555-1660)

de Candole
(1532-1683)

de Châteauvieux
(1677-1733)

de Fauris
(1540-1635)

de Gassaud
(1537-1735)

de Gaufridy
(1510-1603)

de Génas
(1486-1645)

de Gérente
(1526-1635)

de Glandevès
(1510-1628)

de Grasse
(1510-1603)

d’Hervart
(1574-1722)

de La Tour
(1576-1746)

de Legouche
(1618-1756)

de Mourier
(1606-1699)

d’Oraison
(1635-1684)

de Pena
(1530-1719)

de Passebon
(1637-1705)

de Pontevès
(1559-1653)

de Rochas
(1540-1652)

de Sade
(1522-1639)

de Sarrazin
(1578-1722)

de Savornin
(1544-1792)

de Simiane
(1562-1689)

de Villeneuve
(1556-1756)

Des Pierres
(1579-1615)

Gassaud
(1623-1733)

Sollicoffre
(1592-1768)

Sites sur la noblesse provençale : 
– Le site de Jean Gallian
– Le site de Charles Ordinis
– Gallica
– Wikipédia